Thèse 2016 Agnès Surjous-Malet

Savoirs et connaissances mathématiques spécifiques du professeur pour l’enseignement du nombre à l’école maternelle

Agnès Surjous-Malet

sous la direction de Claire Margolinas

a soutenu sa thèse le 9 décembre 2016

devant le jury :

  • Claire MARGOLINAS, Maître de conférence HDR, ACTé, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand (Directrice)
  • Jean-Luc DORIER, Professeur des universités, SSED, Université de Genève (Suisse) (Rapporteur)
  • Alain BRONNER, Professeur des universités, LIRDEF, Université de Montpellier (Rapporteur)
  • Roland GOIGOUX, Professeur des universités, ACTé, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand
  • Stéphane CLIVAZ, Professeur, Laboratoire Lausannois Lesson Study (3LS), Haute École Pédagogique de Lausanne (Suisse) Université de Saint-Etienne (Rapporteur)
  • Floriane WOZNIAK, Maître de conférence HDR, LIRDEF, Université de Montpellier
Résumé

La question de l’enseignement du nombre à l’école maternelle est abordée à travers les savoirs et les connaissances mathématiques spécifiques du professeur. Cette thèse s’inscrit dans le cadre de la théorie des situations didactiques. Une modélisation des savoirs mathématiques spécifiques pour l’enseignement du nombre à l’école maternelle est proposée afin d’étudier l’enseignement du nombre de dix enseignants. Le travail est complété par une micro formation relative à des savoirs spécifiques pour la quantité. La thèse étudie l’impact de nouveaux savoirs sur les connaissances mathématiques spécifiques de cinq professeurs. Enfin, les résultats de la recherche sont interprétés par rapport à la formation des enseignants.

Mots-clés
  • Enseignement
  • Nombre
  • Ecole maternelle
  • Connaissances
  • Savoirs
  • Professeur
  • Médiation
  • Conte