Actualité

Outils

  • Annuaire
  • Plan d'accès
  • Contact
  • Plan du site

Intervention de Marc Daguzon, Patricia Dalle et Eulalie Berger

Intervention de Marc Daguzon, Patricia Dalle et Eulalie Berger

Marc Daguzon, Patricia Dalle et Eulalie Berger interviendront sur le thème « le dispositif M+ : une opportunité pour générer du développement professionnel ? » le 3 octobre 2016 lors du séminaire du laboratoire.

Marc Daguzon est maître de conférences en sciences de l’éducation à l’ESPE depuis septembre 2013 et membre du laboratoire ACTé.

Patricia Dalle est enseignante titulaire d’un poste en éducation prioritaire depuis plusieurs années, elle fait fonction de M+ pour la troisième année sur les écoles de Charles Perrault et de Jules Vernes,(circonscription de Clermont Plaine), elle intervient uniquement dans les classes de CP et de CE1 de ces deux écoles.

Eulalie Berger est enseignante titulaire depuis une dizaine années. Elle a rejoint l’école de Jean de La Fontaine en 2014 (circonscription de Clermont Plaine) où elle fait fonction de M+, elle intervient sur les classes de GS, CP et CE1.

Ces deux enseignantes travaillent en tandem avec deux enseignantes titulaires également engagées dans la collaboration : Amandine Moussa Rata maîtresse d’une classe de CP à l’école Jules Verne et Hélène Peyrelon maîtresse (PEMF) d’une classe de CP à l’école Jean de La Fontaine.

Leur intervention est intitulée : « Le dispositif M+ : une opportunité pour générer du développement professionnel ? ».

- Résumé :

Mon expérience de suivi de la mise en œuvre du dispositif « plus de maîtres que de classes » (PDMQDC) sur le 63 a été nourrie par une recherche collaborative, toujours en cours, codirigée avec Corinne Marlot, pour mieux comprendre l’activité de co-enseignement où deux enseignants, maitre de la classe (MC) et maître surnuméraire (M+), enseignent dans le même espace face au même groupe d’élèves (enseignement en tandem).

Ce séminaire est l’occasion de rendre compte des services que me rendent certains concepts de la psychologie ergonomique (Leplat ; 1997) et de la didactique professionnelle (Pastré, Mayen, Vergnaud ; 2006), (Pastré ; 2011).

Il s’agira de rendre compte de mon travail au sein de cette recherche. Les observations sur le travail des acteurs de ce dispositif ont été organisées en fonction de ces outils théoriques, ils m’aident actuellement à construire conjointement avec Corinne Marlot des interprétations de leur travail.

Ces interprétations conduisent entre autres à repérer l’effet formateur du dispositif PDMQDC. En effet les analyses des témoignages des acteurs permettent d’identifier des caractéristiques d’un développement professionnel.

Cette présentation permettra d’entendre les témoignages de deux enseignantes M+, qui ont collaboré à cette recherche : Patricia Dalle et Eulalie Berger