Emo Martine

Logiques plurielles de chefs d’établissements, quelle efficience pour quel leadership ?

Martine Emo

Thèse sous la direction de Luc Ria

Résumé

Dans ce contexte de transformations de l’ensemble des activités des membres des communautés éducatives, l’étude des nouvelles professionnalités des chefs d’établissements devient décisive. Ils sont appelés à devenir des chefs d’établissements leaders pédagogiques.

Dans ce contexte de renouvellement de la gouvernance scolaire le projet de recherche a pour objectif, dans une première partie, d’étudier finement les variants et les invariants que l’on peut noter dans la gouvernance d’un EPLE, parallèlement à la réalisation de soi en tant que personnel de direction et ce, en m’appuyant sur les méthodes d’analyse du travail dans le cadre d’une approche de l’action située (Theureau, 2004).
Puis, dans un second temps, de mettre au point, à l’aide de ces mêmes méthodes, les bases de scénarii andragogiques, la méthodologie de l’étude de l’activité fondée sur le « cours d’action » étant un scénario possible.

La thématique de cette recherche se divisera en trois grands objets d’étude :
- Comprendre l’activité des personnels de direction du point de vue de l’empan spatio-temporel sur un an, reconstituer l’entrelacement de leurs préoccupations et de repérer à travers le flux de ces préoccupations, les moments sensibles dans le registre de l’espace et du temps.
- Décrire les espaces temps où circulent les décisions, et étudier à grains fins le fonctionnement du pilotage partagé, les synergies et les boucles opératives des circuits de décisions de ce système complexe.
- Observer des phénomènes vécus, intra ou inter individuels pour repérer l’émergence de certains pics émotionnels et les conséquences qu’ils peuvent avoir sur le travail des chefs.