Actualité

Outils

  • Annuaire
  • Plan d'accès
  • Contact
  • Plan du site

Séminaire doctorants du 5 octobre 2015

Séminaire doctorants du 5 octobre 2015

Adrien Koslowski qui présentera son projet de thèse intitulée "Analyse et caractérisation des pratiques d’enseignement de différentes spécialités en sciences de l’ingénieur"

De 10h00 à 12h00 (salle à définir)

Adrien Koslowski, doctorant sous la direction de Ludovic Morge et d’Antonietta Specogna (Université de Lorraine, Laboratoire INTERPSY) présentera son projet de thèse sur le sujet : Analyse et caractérisation de pratiques d’enseignement de différentes spécialités en Sciences de l’Ingénieur. Etude de cas d’une séance sur l’énergie en Enseignement Technologique Transversal.

- Résumé :

Depuis la réforme du baccalauréat technologique (Sciences et Techniques de l’Industrie et du Développement Durable), les modalités d’enseignement ont évoluées. Les professeurs ne sont plus censés enseigner uniquement leur discipline. L’enseignement de la Technologie Transversale (ETT) en STI2D et des sciences de l’Ingénieur en S-SI nécessitent est pluridisciplinaire, les thématiques devant être enseignées en ETT sont nombreuses, notamment l’étude des énergies, des mécanismes, du traitement de l’information, des ouvrages architecturaux, du développement durable. Dans de telles situations d’enseignement, les enseignants doivent être capables de s’adapter pour enseigner les champs associés au référentiel : La finalité de ce travail est d’étudier l’impact de l’ancienneté et de la spécialité de recrutement des professeurs sur les schèmes de ces derniers en sciences de l’ingénieur et en enseignement technologique mais également d’établir leurs critères d’adaptabilité. La méthodologie utilisée s’appuiera à la fois sur une observation des pratiques effectives concernant l’enseignement de l’énergie, sur des entretiens avec les enseignants à propos de cet enseignement et enfin, sur la simulation sur ordinateur d’une gestion de séance portant sur l’énergie. Ces données permettront de mettre en évidence l’activité cognitive des enseignants et de caractériser leurs représentations sur le concept d’énergie en fonction de leurs spécialités respectives, ce qui permettra de fournir des éléments importants pour la différenciation de la formation des enseignants de technologie sur le concept d’énergie.