Actualité

Outils

  • Annuaire
  • Plan d'accès
  • Contact
  • Plan du site

Séminaire inter-laboratoires des 16 et 17 mars 2015

Séminaire inter-laboratoires des 16 et 17 mars 2015

Séminaire inter-laboratoires des 16 et 17 mars 2015, en trois temps, co-organisé par ACTé et le CRCGM (Centre de Recherche Clermontois en Gestion et Management). Ce séminaire abordera nos préoccupations en matière de validité et fécondité des recherches qualitatives en Sciences Humaines

Intervention de Marie-José AVENIER

à l’ESPE, le lundi 16 mars 2015 de 13h30 à 15h30 en Salle du Conseil

Marie-José Avenier est Directeur de Recherche CNRS au CERAG (Centre d’Etudes et de Recherche Appliquées à la Gestion), UMR CNRS 5820, Université Pierre Mendès France, Grenoble. Son intervention est intitulée : "Justification de la validité de recherches dans le paradigme épistémologique constructiviste radical"

-  Résumé :

Le mode de justification de la validité d’une recherche dépend du cadre épistémologique dans lequel la recherche est conduite, d’où l’importance d’expliciter les hypothèses fondatrices du cadre épistémologique dans lequel la recherche s’inscrit. Pour favoriser la compréhension des spécificités du cadre constructiviste radical – désormais plus souvent qualifié de ’pragmatique’ pour éviter les confusions suscitées par le terme ’radical’ – tel que conceptualisé par von Glasersfeld et approfondi par Jean-Louis Le Moigne, ses hypothèses fondatrices seront présentées par contraste avec celles du constructivisme au sens de Guba et Lincoln. Les éclairages proposés sur la justification de la validité d’une recherche dans le constructivisme radical/pragmatique seront illustrés sur des exemples tirés d’une recherche en cours sur le rôle des ’moments saisissants’ qui surviennent au fil de dialogues entre deux acteurs, dans l’émergence et la mise en action d’idées innovantes. Les dialogues étudiés proviennent d’une autre recherche en cours menée en collaboration avec une entreprise sur la mise en relation dynamique de la quête de pertinence et de la quête de cohérence dans le management stratégique d’une entreprise.

-  Textes de référence : Disponibles sur Claroline

  • Avenier Marie-José et Thomas Catherine. What kinds of qualitative methods are adapted to doing research in which epistemological frameworks ? Cahier de recherche n° 2013 01 E4
  • Avenier Marie-José et Helin Jenny (Chapitre d’ouvrage en cours sur le tournant processuel en théorie des organisations). Dialogues,moments saisissants, et innovation.
  • Von Glasersfeld Ernst (2001). The radical constructivist view of science. Foundations of Science, special issue on "The Impact of Radical Constructivism on Science", edited by A. Riegler, vol. 6, no. 1–3 : 31–43.

Intervention de Catherine THOMAS (en présence de M-J Avenier

à la MSH, le mardi 17 mars 2015 de 10h30 à 12h00 dans l’amphi 220

Catherine Thomas est Professeur des Universités (Gestion, Management Stratégique) au Laboratoire GREDEG (Groupe de Recherche en Droit, Economie, Gestion), UMR CNRS 6227, Université de Nice Sophia-Antipolis Son intervention est intitulée : "Conduire des recherches dans le paradigme épistémologique Réaliste Critique"

-  Résumé :

Le Réalisme Critique est un paradigme épistémologique qui tend à se développer dans les domaines de l’organisation, du management et des systèmes d’information. Après une présentation de ses hypothèses fondatrices, des éclairages sur les modes d’élaboration et de justification des recherches inscrites dans ce paradigme seront proposés. Ils s’appuieront sur des exemples de recherches mobilisant différentes méthodologies notamment qualitatives (étude de cas, design research). Dans la mesure où le Réalisme Critique occupe un espace entre le positivisme, avec une ontologie des événements observables, et le post-modernisme avec une ontologie constructiviste sociale forte, les éléments clés constitutifs de ce paradigme seront à chaque étape, mis en perspectives avec ceux des paradigmes mobilisés de façon plus usuelle en sciences de gestion.

-  Textes de référence :

Deux textes présentant le réalisme critique :

  • Smith, M. L. (2006), “Overcoming theory-practice inconsistencies : Critical Realism and information systems research”, Information and Organization, vol. 16, p. 191-211.
  • Mingers, J., Mutch, A., Willcocks, L. (2013), “Critical Realism in Information Systems Research”, MIS Quarterly, vol. 37, n° 3, p.795-802.

Quatre textes présentant des méthodologies ou des recherches conduites dans ce paradigme :

  • Comment conduire une étude de cas : Wynn, D. Jr., Williams, C. K. (2012), “Principles for Conducting Critical Realist Case Study Research in Information Systems”, MIS Quarterly, vol. 36, n° 3, p. 787-810.
  • Rôle de l’étude de cas comparative : Une presentation deTsoukas, H. (1989), “The Validity of Idiographic Research Explanations”, Academy of Management Review, vol. 14, n° 5, p. 551-561.
  • Un exemple de design-research : Pascal, A., Thomas, C., Romme, G. L. (2013), “Developing a Human-centred and Science-based Approach to Design : The Knowledge Management Platform Project”, British Journal of Management, Vol. 24, n° 2, p. 264-280.
  • Une réflexion sur l’utilisation de méthodologies quantitatives : Tsang, E. W. K., Kwan, K-M. (1999), “Replication and Theory Development in Organizational Science : A Critical Realist Perspective”, Academy of Management Review, vol. 24, p. 759-780.

Table ronde avec Marie-José AVENIER et Catherine THOMAS

à la MSH, le mardi 17 mars 2015 à partir de 14h dans l’amphi 220

Table ronde, échanges et discussions sur les méthodes qualitatives en sciences humaines.