L’éducation à la sexualité : entre famille et école

L’éducation à la sexualité : entre famille et école

Participant (Laboratoire ACTé)

Emmanuelle Zolesio

Participant externe)

Martine Court (LAPSCO), Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand

Présentation

Dans le cadre d’une recherche financée par l’Institut du genre du CNRS (GIS) et menée par Emmanuelle Zolesio (ACTé, Université Blaise Pascal) en collaboration avec Martine Court (LAPSCO, Université Blaise Pascal), il s’agit d’étudier comment s’opère la construction sociale du corps sexuel (pré-génital) des enfants selon leur sexe et leur classe sociale à partir de l’étude d’un dispositif d’éducation à la sexualité en classe de CM1-CM2 et de celle qui est délivrée (ou pas) par les familles. L’hypothèse formulée est que toutes les familles ne font pas de l’éducation à la sexualité avec leurs enfants, et lorsque celle-ci est pratiquée, elle n’est pas faite de la même manière selon le milieu social sociale d’origine, l’appartenance religieuse des parents ou le sexe des enfants. Les enfants, qui sont socialisés par les parents d’une part et par l’école de l’autre (mais aussi par les médias et leurs camarades) peuvent bénéficier d’une socialisation plurielle en matière de sexualité. Il s’agit de repérer comment ils s’approprient ces différentes injonctions et comment ils constituent ou non à partir de là des connaissances, des compétences psychosociales et des dispositions et quelle est la réception de ce dispositif scolaire d’éducation à la sexualité par les enfants et par les familles.

Le dispositif d’enquête s’appuie sur l’observation in situ de séquences de classe mensuelle pendant le second semestre de l’année scolaire 2013-2014 et pendant toute l’année scolaire 2014-2015 dans deux classes différentes chaque année (soit au total près d’une vingtaine de séances). Les séances étaient en partie filmées. En complément de ce recueil, des entretiens semi-directifs ont été conduits avec une dizaine de parents des enfants observés. Des entretiens complémentaires seront réalisés à la fin de l’année scolaire 2014-2015.