Actualité de l'axe 2
Séminaire du 18 mars 2013 "Négociation et transaction cognitive" (UFR STAPS, 9h-15h45)

Les situations sociales complexes dans lesquelles évoluent les professionnels dont nous étudions l’activité sont marquées par des asymétries. En première approximation, ces asymétries laissent supposer que les personnes, les groupes, les systèmes en position favorable imposent aux autres ce qui est possible et/ou acceptable, la manière dont les situations se déroulent et assument la responsabilité de ce qui en résulte. Mais l’étude des situations effectives ou des pratiques manifestes montre qu’il en est tout autrement. Une série de questions émerge alors : qu’est-ce qui fonde la légitimité dans les relations asymétriques ? Comment s’inscrivent-elles dans l’action - réinterrogent les positions statutaires des acteurs ? La parole légitime peut-elle prendre le pas sur la rationalité ? Dans ce contexte, les métiers adressés à autrui (Maubant et Piot, 2011) mettent en œuvre un agir situé, par des structures, des règles, des normes, et orienté par des principes d’action socialement construits au sein des métiers ou des groupes. Quelles est alors la place des normes, de la prescription, des règles dans la coordination et l’activité collective de ces différents niveaux de situations, comment s’imposent-elles à chacun ? Sont-elles reconstruites/renégociées/recomposées ?

Deux thématiques sont proposées pour ce séminaire : • La notion de transaction cognitive (la possibilité pour un chercheur -ou un acteur d’ailleurs- de saisir le sens des propos d’un autre acteur) dans les méthodologies d’entretien. La transaction cognitive est un point aveugle de beaucoup de recherches. Pourtant la compréhension mutuelle n’est pas un état de fait. • Le processus de négociation (Filliettaz, 2005) est confronté à différentes temporalités, temporalité qui draine avec elle tout à la fois les questions identitaires et de genre professionnel (Clot, 1999) mais aussi de normes propres aux différents groupes d’appartenance et donc à la diversité des systèmes d’intérêts (Crozier & Friedberg, 1977).

Télécharger le programme du séminaire en cliquant sur le lien ci dessous.

A télécharger