Thèse 2013 Julie Hinderschid

Une autopsie de l’expérience de la blessure. Cas des blessures graves chez les sportifs de haut niveau

Julie Hinderschid

sous la direction de Marie-Joseph Biache

a soutenu sa thèse le 15 novembre 2013

devant le jury :

  • Michael HOUSEMAN, Directeur de recherche à l’EPHE (rapporteur).
  • Anne MARCELLINI, Professeure à l’Université de Montpellier 1 (rapporteur).
  • Marie-Ange GRONDIN, Docteur en médecine, Université Blaise Pascal.
  • Claudie HAXAIRE, MCF à l’Université de Brest.
  • Géraldine Rix, MCF-HDR à l’Université Blaise Pascal
  • Marie-Joseph Biache, Professeur à l’Université Blaise Pascal (directeur)
Résumé

Ce travail de recherche en anthropologie des pratiques corporelles concerne l’être blessé.

Nous tentons de comprendre qu’est-ce que l’expérience de la blessure pour le sujet souffrant, vivant dans une dynamique relationnelle exceptionnelle.

- Comment s’élabore la figure de patient et comment fonctionne t-elle ?
- Que suis-je quand je suis blessé ?
- Qui suis-je quand je suis blessé ?

Mots-clés
  • Anthropologie / Anthropology
  • Phénoménologie / Phenomenology
  • Expérience / Experience
  • Blessure / Injury
  • Douleur / Pain
  • Souffrance / Suffering
  • Restauration / Restoring
  • Soigner / Treating
  • Guérir / Curing
  • Patient / Patient
  • Relation thérapeutique / Therapeutic relationship