Conception de dispositifs de vidéo-formation et développement professionnel des enseignants débutants

L’opération de recherche s’inscrit dans le contexte de la réflexion sur les nouvelles modalités de développement professionnel des enseignants débutants à l’ère du numérique et des environnements vidéo-techniques centrés sur le travail réel.

Participant (Laboratoire ACTé)

Sylvie Moussay

Présentation

De manière générale, la maîtrise d’une culture dite numérique apparaît aux yeux des gouvernements comme une clé vitale de l’insertion des individus et des collectivités dans la société fondée sur la connaissance. Dans le domaine de l’enseignement et de l’éducation, cette réflexion est certainement l’un des thèmes les plus vivants actuellement aussi bien au plan théorique que dans une visée de conception de dispositifs de vidéo-formation pour faciliter l’apprentissage du métier enseignant. Si ces considérations liant l’environnement technique et le développement de l’activité professionnelle des enseignants débutants apparaissent déterminantes pour le renouvellement de la formation universitaire professionnelle, elles sont néanmoins peu prises en compte dans la littérature scientifique du domaine et peu exploitées sur le terrain de la formation professionnelle. Dans ce contexte, notre opération de recherche consiste à évaluer l’impact de dispositifs vidéo-formation orientés « activité réelle » sur le développement professionnel des enseignants débutants à travers deux lignes d’analyse : la première concerne le processus d’appropriation par les enseignants débutants d’outils vidéo (artefacts) mis à disposition par le chercheur et/ou le formateur au cours des situations d’intervention et/ou de formation ; la seconde ligne d’analyse s’intéresse au rapport de la conception et du développement c’est-à-dire au rapport entre l’activité du concepteur (chercheur, formateur d’enseignant) et l’activité de l’utilisateur (enseignant stagiaire, collectif), précisément à la prise en compte des processus d’appropriation par les stagiaires des outils vidéo dans la conception des dispositifs de formation. Notre opération de recherche se réfère à l’approche psychologique historico-culturelle (Vygotski, 1997) et aux travaux issus des théories de l’activité (Leontiev, 1976) et à ceux réalisés en psychologie du travail (Clot et Lhuilier, 2010). Poursuivant une double visée transformative et épistémique, elle a comme principal objectif d’aider les professionnels de l’enseignement et de la formation à accroître leur pouvoir d’agir défini comme un processus de re-création (Clot, 2008) au cœur de l’articulation entre conception et développement de l’activité.

Pour connaître les autres opérations de recherches de l’axe 4, cliquez ici.