Enseigner la guerre froide en Europe : analyse comparée des représentations sociales et des approches didactiques dans les manuels scolaires d’histoire de l’espace européen.

Il s’agit d’étudier les représentations de la Guerre froide (contenu de l’enseignement, tant dans les textes officiels de cadrage que dans les manuels ou autres outils didactiques).

Participants

- Laboratoire ACTé

Brigitte Morand
Marie-Christine Baquès (associée)

- Extérieurs

Susanne Grindel (Georg Eckert Institut - Braunschweig RFA)
Luigi Cajani (Università La Sapienza - Rome)
Maria Repoussi (Université Aristote - Thessalonique)
Danijela Trskan (Université de Ljubljana)
Mirela Murgestu (Université de Bucarest)
Charles Heimberg (Université de Genève)

Présentation

La Guerre Froide est une période particulièrement pertinente en termes d’enjeux didactiques et citoyens. Elle active, à travers la question de la place des différents États dans ce conflit, de véritables enjeux identitaires. Histoire commune, est-elle pour autant une « histoire partagée » ?

  • Nous analyserons les contenus (scientifiques et culturels) et les démarches didactiques dans les manuels scolaires des pays partenaires du projet, de 1945 à ceux actuellement en usage dans les classes. La collecte des données se fera dans un premier temps sur une base nationale, à partir d’une méthodologie commune. Elle donnera ensuite lieu à une analyse comparée, éclairée par le contexte culturel et pédagogique de la production des manuels dans les différents pays partenaires du projet. On complètera l’étude des manuels par celle des autres ressources pour la classe, comme les sites pédagogiques, qui proposent également aujourd’hui une riche documentation.
  • Les données recueillies seront rassemblées sur une plateforme (corpus de données) destinée aux chercheurs mais aussi éventuellement aux formateurs et aux enseignants. Elle proposera une sélection de sources issues des manuels et autres outils pédagogiques des différents pays, replacées dans leurs contextes historique et pédagogique, ainsi que les résultats de leur analyse comparée.

Pour connaître les autres opérations de recherches de l’axe 4, cliquez ici.