Outils pour l’analyse de l’activité motrice des élèves

L’opération de recherche porte sur l’élaboration, la transmission-appropriation par les enseignants d’EPS, d’un outil d’analyse de la motricité des élèves.

Participant (Laboratoire ACTé)

Marc Cizeron

Présentation

L’étude vise la production de connaissance dans le domaine des Pedagogical Content Knowledge (PCK) en EPS. Ces connaissances sont utiles à l’enseignant pour guider les apprentissages des élèves en dépassant l’opposition de conception, devenue classique, entre une démarche qualifiée de formelle et une démarche qualifiée de fonctionnelle. Les études portant sur les connaissances des intervenants experts en gymnastique ont en effet montré qu’ils s’intéressaient à la fois aux formes de corps et aux intentions, aux sensations qu’éprouve le gymnaste en cours d’action. Pour s’intéresser à la fois à ces aspects visibles et invisibles de l’expérience corporelle, l’étude a convoqué le cadre théorique de la gestalt. Le comportement moteur est ainsi considéré comme une structure motrice, une totalité signifiante pour son acteur.

Le développement des résultats vise la constitution de connaissances favorisant une démarche diagnostique de l’intervenant pour guider les apprentissages des élèves. En effet, la possibilité de mettre en relation de façon cohérente les formes de corps que donnent à voir les élèves lorsqu’ils réalisent des habiletés motrices, avec leurs intentions et sensations sous-jacentes, ouvre la possibilité de comprendre leur activité. L’ouverture à une telle compréhension est une condition d’accès au modèle du praticien réflexif dans le domaine de l’intervention en sport et en EPS.

Pour connaître les autres opérations de recherches de l’axe 4, cliquez ici.