Les transformations silencieuses de l’activité des enseignants débutants du second degré

Participants

- Laboratoire ACTé

Luc Ria
Marie-Estelle Rouve-Llorca (doctorante)
Sylvie Dozolme (doctorante)

- Extérieurs

P. Rayou (CIRCEFT-ESCOL)
S. Leblanc (LIRDEF, Montpellier 3).

Présentation

Terrains : plusieurs établissements Éducation Prioritaire de l’académie de Créteil (93)

Il s’agit de poursuivre l’étude, commencée en 2005, du processus complexe de « modification-continuation » de l’activité des enseignants débutants lors de leur entrée dans le métier. Le suivi longitudinal de plusieurs dizaines d’enseignants du secondaire dans des établissements caractérisés par une population scolaire très hétérogène permet une comparaison intra-individuelle et interindividuelle de l’ensemble de la dynamique de transformation des composantes de leurs activités en classe pour en comprendre les changements imperceptibles ou plus profonds de repères (transformation des mondes de signification transformations des indices perceptifs, des préoccupations, etc.), les bifurcations en termes de nouvelles façons de faire, la part des connaissances acquises en formation initiale encore mobilisables dans leur nouveau contexte d’exercice et celles construites in situ.

Cette recherche épistémique a pour ambition de participer au changement d’orientations des dispositifs de formation initiale et à la définition de ceux nécessaires à l’accompagnement des enseignants débutants dans le métier.

Pour connaître les autres opérations de recherches de l’axe 3, cliquez ici.