Prévention des atteintes à la santé par le travail (TMS et RPS)

Prévention des atteintes à la santé par le travail (TMS et RPS) : du diagnostic organisationnel à la conception des situations de travail.

Participant (Laboratoire ACTé)

Fabien Coutarel

Présentation

L’intervention ergonomique vise à concevoir des situations de travail selon des critères de santé et de performance. TMS (Troubles musculo-squelettiques) et RPS (Risques psychosociaux) connaissent aujourd’hui une prévalence accrue dans le monde du travail : en tant que risques professionnels majeurs et contemporains, ils constituent des défis quotidiens pour tous les préventeurs qui ont à faire avec les différentes formes d’intensification du travail constatées.

Les relations au milieu professionnel sont établies mais restent à préciser quant à la nature et à l’impact de ces interactions entre individu et milieu de travail. Dans cette perspective, la question organisationnelle, tant comme facteur de survenue des problèmes, que comme moyen d’intervention (organisation du processus de conception dans une conduite de projet par exemple), constituera un enjeu privilégié d’analyse.

Par ailleurs, quand cela est possible, des projets d’intervention ergonomique pourront être mis en œuvre afin de tester de nouvelles modalités d’intervention. Deux orientations majeures sont considérées :

  • la formation-action-projet : l’intervention ergonomique comme développement des activités des acteurs au prétexte du projet
  • le développement du pouvoir d’agir : développer la capacité des acteurs à piloter les organisations dans lesquelles ils agissent.

Pour connaître les autres opérations de recherches de l’axe 3, cliquez ici.