Sensibilité des acteurs et interactions

Il s’agit d’examiner si l’interaction effective entre ces acteurs est dépendante de la proximité de leur sensibilité et de leur domaine d’interaction.

Participants

- Laboratoire ACTé

Michel Récopé
Géraldine Rix-Lièvre
Simon Boyer (doctorant)
Marion Kellin (doctorante associée)

- Extérieurs

Ezequiel Di Paolo (Ikerbasque Research Professor, Université du Pays Basque, San Sebastiàn, Département de logique et de philosophie des sciences ; Centre for Computational Neuroscience and Robotics -CCNR- & Centre for Cognitive Science -COGS-, University of Sussex)

Pascal Lièvre (CRCGM, Université d’Auvergne, Groupe ESC Clermont)

Présentation

Les transactions entre normes propres et normes culturelles (Schwartz, 2011), formellement ou informellement valorisées à des fins de performance ou d’efficacité) seront étudiées sous l’angle de la sensibilité. Il s’agira d’approximer le domaine des interactions caractérisant chaque acteur (Weber & Varela, 2002). Cette opération sera conduite sur divers terrains et milieux sportifs (joueurs de volley-ball, joueurs de première ligne en rugby, expéditeurs polaires, arbitres de haut niveau) voire professionnels (enseignants, travailleurs).

Pour connaître les autres opérations de recherches de l’axe 2, cliquez ici.