Adapter l’investigation scientifique et technologique aux enseignants. Le point de vue de la recherche en didactique

Adapter l’investigation scientifique et technologique aux enseignants. Le point de vue de la recherche en didactique

Participants (Laboratoire ACTé)

Corinne Marlot
Morge Ludovic

Présentation

La faible mise en œuvre de l’investigation dans les pays d’Europe peut s’expliquer par les difficultés que les enseignants rencontrent dans la réalisation des séquences d’investigation. La saturation des données relative à ces difficultés et la convergence des résultats des travaux de recherche en didactique des sciences nous conduit, après en avoir réalisé une synthèse, à envisager l’élaboration de ressources susceptibles d’aider les professeurs à s’approprier progressivement les enjeux de l’investigation scientifique en classe.

Pour nous, une situation d’investigation scientifique a minima suppose :
- que les élèves rencontrent les conditions qui leur permettent de construire des arguments
- que ces arguments puissent être mobilisés pour valider ou invalider leurs idées explicatives.

Afin de mettre en œuvre ces deux conditions, les professeurs doivent à la fois maîtriser les savoirs mais aussi les raisons de ces savoirs. Cette maîtrise suppose, à notre sens, un travail de l’enseignant sur le savoir et ses enjeux en amont de la séance en classe. Les observations réalisées montrent que les professeurs peinent parfois à les identifier, d’où une difficulté à repérer les variables didactiques et saisir ce qui est de leur responsabilité et ce qui est de la responsabilité des élèves dans la construction et la mobilisation des savoirs (quelles connaissance apporter, à quel moment etc…).

C’est sur ces éléments « manquants » que nous proposons d’outiller les enseignants lors de leur préparation pour qu’ils puissent considérer dans le même temps les questions épistémiques, épistémologiques et didactiques. Selon nous réduire les difficultés de mise en œuvre de l’investigation passe par une anticipation des difficultés potentielles et une maîtrise des variables de la situation.

Pour connaître les autres opérations de recherches de l’axe 1, cliquez ici.