HDR Marie-Christine Toczek 2009

Les situations d’enseignement : un programme de recherches centré sur l’analyse des déterminants et des impacts

Marie-Christine Toczek

Habilitation à diriger les recherches en psychologie

soutenue le 16 novembre 2009, à l’IUFM, Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand devant le jury :

  • Monsieur Jacques Baillé, Professeur des Universités, Université Pierre-Mendès-France, Grenoble.
  • Monsieur Marcel Crahay, Professeur des Universités, Universités de Genève et de Liège.
  • Madame Ewa Drozda-Senkowska, Professeure des Universités, Université René Descartes, Paris V.
  • Monsieur Michel Fayol, Professeur des Universités, Université Blaise-Pascal, Cleront-Ferrand.
  • Madame Delphine Martinot, Professeure des Universités, Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand.
  • Monsieur Pascal Pansu, Professeur des Universités, Université Pierre-Mendès-France, Grenoble.
    résumé

En synthétisant l’ensemble de nos recherches centrées sur les situations d’enseignement, l’objectif de cette note de synthèse vise à interroger les systèmes d’explication destinés à rendre compte de l’influence exercée par les variables psychosociales sur les acteurs en jeu dans ces situations. Plus précisément, nos travaux ont cherché à comprendre et à identifier les mécanismes psycho-sociaux – les déterminants- susceptibles de réguler l’activité cognitive de celui qui apprend dans une situation d’enseignement et/ou d’apprentissage.

Les différents résultats présentés dans cette note de synthèse ne montrent pas seulement des modifications de performances ou de comportements chez les élèves et les enseignants en fonction d’une insertion sociale qui leur serait imposée par la situation. Ils soulignent le poids de l’histoire sociale ou scolaire des sujets impliqués dans les situations d’apprentissage ou d’enseignement sur les modes de gestion des conditions sociales auxquelles ces sujets sont confrontés. Les résultats obtenus confortent une orientation sociocognitive des rapports qu’entretient le social avec le fonctionnement humain. Une telle orientation invite à considérer les processus sociocognitifs comme des processus cognitifs dont la mise en œuvre implique l’existence d’une représentation des conditions sociales de leur élaboration.

Mots-clés
  • Situations d’enseignement
  • apprentissage
  • élèves
  • enseignants
  • évaluation
  • réussite vs échec scolaire
  • déterminants

Publication en ligne

Disponible en texte intégral sur les Hyper Archives en Ligne http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00528850/fr/