Thèse 2008 Frank Pizon

Education et santé au lycée : quelle contribution à la prévention du tabagisme pour les professionnels ?

Frank Pizon

sous la direction de Didier Jourdan

a soutenu le 8 décembre 2008 à Clermont-Ferrand

devant le jury :

  • Dominique Berger Maître de conférences - Université Claude Bernard Lyon I - IUFM
  • Graça Simoes de Carvalho Professeur des universités - Département d’éducation - Université Minho à Braga, Portugal
  • Jacqueline Descarpentries Maître de conférences HDR - UFR des Sciences de l’Education - Université Charles De Gaulle Lille III (Rapporteur)
  • Chantal Eymard Maître de conférences HDR - UFR des Sciences de l’Education - Université de Provence – Aix- Marseille I (Rapporteur)
  • Roland GOIGOUX Professeur des universités - Université Blaise Pascal - IUFM – Clermont-Ferrand II
  • Didier JOURDAN Professeur des universités - Université Blaise Pascal - IUFM – Clermont-Ferrand II (Directeur de thèse)
Résumé

Ce travail de thèse interroge les attentes multiples en matière de prévention émanant de la santé publique et qui sont adressées au système scolaire français. L’analyse des travaux de recherche menés au plan international montre une efficacité relative des programmes d’intervention en milieu scolaire. Pour autant, le nombre très faible de travaux de recherche en éducation à la santé et en prévention contextualisés à l’Ecole, nous a convaincu de l’intérêt d’une approche par l’analyse de l’activité permettant de sortir d’une analyse exogène.

Notre démarche de recherche s’appuie donc sur une approche endogène non pas « sur » mais « avec » les professionnels. La constitution du corpus de recherche a été conçue à partir de ce cadre épistémologique et éthique.

L’objectif était de décrire l’activité des professionnels en réponse à une tâche spécifique dans un contexte de surprescription d’objectifs, l’analyse des présupposés sous-jacents à l’intervention en milieu scolaire ayant révélé une activité diffuse sur le champ sanitaire. Le développement d’une méthodologie issue des sciences humaines et de la santé publique (qui évite pour autant tout « syncrétisme ») permet d’articuler des approches qualitatives et quantitatives pour décrire les déterminants de l’activité à partir d’un corpus pluricatégoriel d’entretiens (enseignants, personnels de santé, chefs d’établissement, personnels administratifs, de service ou de vie scolaire).

Les résultats permettent
- (1) de contextualiser l’intervention des acteurs du milieu scolaire dans un cadre socioculturel spécifique aux problématiques de santé,
- (2) de mettre en évidence des déterminants de l’activité en éducation à la santé s’organisant selon trois axes (institutionnel, personnel et du public), et
- (3) de montrer l’importance de processus naturels de redéfinition de la tâche que ces professionnels mettent en œuvre au profit de finalités multiples conditionnées « par » et orientées « vers » l’Institution, le public élève et le professionnel lui-même. Nous montrons le caractère surdéterminant du volet personnel qui nécessite de l’élargir à l’ensemble des autres déterminants d’implication dans le cadre d’un dispositif de prévention.

Nos résultats permettent de proposer un certain nombre de pistes en matière de professionnalisation des acteurs et de changement de pratiques visant à développer l’autonomie décisionnelle du public cible. Ces réflexions tiennent compte de la multiplicité des corps professionnels concernés : enseignants, médecins, chefs d’établissement ou personnels de vie scolaire.

Disponibilité de la thèse en ligne

La thèse de Frank Pizon est déposée sur le site des Hyper Archives en Ligne : http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00780184

Publication

Cette thèse a fait l’objet d’une publication aux éditions l’Harmattan (Tabac, alcool, drogues : la prévention au lycée) préfacée par Claude Evin. [http://www.decitre.fr/livres/Tabac-alcool-drogues-la-prevention-au-lycee.aspx/9782296117617->]

Recrutement

Frank Pizon est Maître de conférences de l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, il est membre du laboratoire.