Thèse 2010 Hélène Fache

L’expérience corporelle des pratiquants de volley-ball en situation. Phénomènes et structure des apparaissants

Hélène Fache

sous la direction de Michel Récopé

thèse soutenue le 10 mai 2010 à Clermont-Ferrand

devant le jury

  • Monsieur Michel Récopé – MCF Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II
  • Professeur Bernard Andrieu – Université Henri Poincaré, Nancy I
  • Professeur Marie-Joseph Biache – Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II
  • Professeur Marc Durand – Université de Genève
  • Professeur Yves Schwartz – Université de Provence, Aix-Marseille I
résumé

Notre investigation de l’expérience corporelle de pratiquants de Volley-ball associe une description des comportements et une appréhension du sens orientant les conduites des sujets. Notre analyse adopte, par nécessité, une optique phénoménologique. L’étude porte sur trois populations de pratiquants contrastées au regard de leur mobilisation en situation, caractérisation initiale de nature extrinsèque demeurant insatisfaisante à nos yeux :
- 1) des pratiquants peu mobilisés ;
- 2) des pratiquants fortement mobilisés ;
- 3) des pratiquants moyennement mobilisés.

Les résultats suggèrent qu’une norme prévalente, particulière pour chaque population, structure l’activité et l’expérience des pratiquants :
- 1) une norme d’intervention stricto sensu ;
- 2) une norme informelle qui constitue le fondement du Volley-ball en tant que construction culturelle, fondement repérable a posteriori par l’étude des évolutions réglementaires de ce sport ;
- 3) une norme de « devoir social ». La norme assure la référence sensible de la corrélation qui fait apparaître le pratiquant dans sa relation aux situations de jeu.

Nos résultats permettent d’établir l’existence d’une sensibilité, particulière pour chaque population, qui traduit l’incorporation de la norme prévalente :
- 1) une sensibilité à la proximité du ballon (SPB) ;
- 2) une sensibilité à l’enjeu de rupture de l’échange (SER) ;
- 3) une sensibilité aux rôles à tenir (SRT).

Notre analyse phénoménologique de l’activité de pratiquants de Volley-ball en situation nous conduit à caractériser l’expérience corporelle d’un sujet dans une activité mondaine comme la manifestation d’une double épreuve : celle du sujet éprouvant le monde tout en faisant l’épreuve de soi. L’épreuve ou le vivre caractérise la sensibilité du sujet.

Notre travail permet de confirmer des avancées issues des phénoménologies de la vie/du vivant à partir d’une étude de terrain qui s’est confrontée à une description des phénomènes apparaissant à des sujets, à une description minutieuse de leur rapport actif à un monde quotidien et ordinaire, les situations de jeu de Volley-ball, pour accéder finalement au fondement de l’apparaissant.

Mots-clés
  • expérience corporelle
  • éprouvé
  • norme/normativité
  • phénoménalité
  • sensibilité
  • Volley-ball
abstract

My investigation of the bodily experience of those who take part in the game (Volley-ball) associates both a description of the behaviour and an apprehension of the senses that determine the attitudes of subjects. Hence my analysis necessarily adopts a phenomenological approach. The study bears upon three contrasting populations which are first defined according to an extrinsic characterisation :
- 1) those who are poorly involved ;
- 2) those who are deeply involved ;
- 3) the less involved. However, this characterisation remains unsatisfactory.

Results suggest that each of these groups has its specific prevailing norm. These norms structure the activity and the experience :
- 1) the first population abides by a norm of intervention stricto sensu ;
- 2) the second abides by an abstract norm which constitutes the basis of Volley-ball as a cultural construction : this norm was identified with hindsight through study of the changing rules of the game ;
- 3) the third population abides by a norm of “social duty”. These norms are sensing references that structure the correlation between the living being and the way he or she interacts in play.

Our results establish the existence of identifiable types of sensibility specific to each of the above-mentioned groups. These types reveal the incorporation of a prevailing norm :
- 1) the first population is sensitive to the proximity of ball ;
- 2) the second is sensitive to the stake of breaks in the exchange ;
- 3) the third is sensitive to the roles to be held during play.

The phenomenological analysis of Volley-ball players at play leads us to characterize the bodily experience of subjects involved in a commonplace activity as twofold : feeling the environment while at the same time feeling oneself. This experience or aliveness characterizes the sensibility of the subject.

My work makes it possible to confirm projections resulting from the phenomenology of living beings, thanks to a field study which consisted both in a description of the phenomena that manifest themselves to subjects and in a detailed description of their practical relation to a commonplace, everyday environment – the situations Volley-ball play – to finally unveil the triggers of these manifestations.

Keywords
  • bodily experience
  • feeling
  • norm/normativity
  • phenomenality
  • sensibility
  • Volley-ball