Thèse 2008 Fatou Diagne

Les enseignants, l’éducation à la sexualité et la prévention du SIDA au Sénégal : Etude des déterminants de l’activité des professeurs d’Economie Familiale et Sociale et des professeurs de Sciences de la Vie et de la Terre

Fatou Diagne

sous la direction de Didier Jourdan

thèse soutenue le 22 décembre 2008 à Clermont-Ferrand

devant le jury

  • Dominique BERGER Maître de Conférences - Université Claude Bernard Lyon 1
  • Jacqueline DESCARPENTRIES Maître de Conférences HDR - Université Charles de Gaulle Lille 3
  • Mor Talla DIALLO Maître de Conférences - Université Cheikh Anta Diop Dakar
  • Alassane DIOUF Professeur des Universités - Université Cheikh Anta Diop Dakar
  • Roland GOIGOUX, Professeur des Universités – Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand 2
  • Didier JOURDAN, Directeur de thèse Professeur des Universités - Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand 2
résumé

L’éducation à la sexualité constitue une composante de la construction de la personne et de l’éducation du citoyen. Elle est également un apprentissage de l’altérité, des règles sociales, des lois et des valeurs communes, ancré à la fois dans les enseignements et dans la vie quotidienne des établissements scolaires. Elle vise à accompagner les élèves dans leur apprentissage de la liberté et de la responsabilité. Les problèmes liés à la sexualité et à l’infection par le VIH constituent une préoccupation majeure pour la plupart des pays africains. Parmi les stratégies susceptibles d’être mises en œuvre en réponse aux défis qu’ils représentent, l’éducation et a prévention tiennent une place spécifique. La volonté de trouver des éléments de réponse aux questions soulevées et l’importance de l’éducation à la sexualité expliquent le choix d’un tel sujet d’autant plus qu’il est rare de trouver des recherches dans ce domaine.

Notre travail porte sur l’éducation à la sexualité et la prévention du SIDA en milieu scolaire au Sénégal est accès sur la contribution des professionnels du système éducatif et de santé. Notre étude concerne plus particulièrement les enseignants d’économie familiale et sociale et de sciences de la vie et de la Terre de l’enseignement moyen et secondaire.

Elle a une double ambition. D’une part, elle vise à élaborer des savoirs sur l’activité des enseignants et les déterminants qui là conditionnent. D’autre part, dans une visée transformative, il s’agit de fournir à l’institution et à ses acteurs les moyens d’une prise en compte plus adaptée des questions d’éducation à la sexualité et de prévention du SIDA en agissant sur la prescription, la formation et les modalités de partenariat avec les organisations non gouvernementales.

Les outils méthodologiques utilisés sont ceux de l’analyse du travail. Sur la base d’une analyse bibliographique structurée, notre recherche s’attache d’abord à la description du contexte socio-anthropologique, épidémiologique et institutionnel dans lequel évoluent les acteurs. Elle vise ensuite à caractériser l’activité des enseignants en matière d’éducation à la sexualité et de prévention et à mettre en évidence les déterminants qui la conditionnent. Les interviews réalisés et complétés par les résultats du questionnaire montrent que les prescriptions institutionnelles ne sont pas les seules à conditionner l’activité des enseignants dans ce domaine. Ils mettent en exergue l’intérêt manifesté par les enseignants et une demande de formation massive.

Nos résultats suggèrent aussi qu’une politique visant la généralisation de la prise en compte de l’ES doit développer la formation ainsi que soutenir et accompagner les dynamiques collectives au sein des établissements.

Mots-clés
  • Education
  • Prévention
  • Représentation Santé
  • Sexualité
  • SIDA
  • Enseignants
  • Formation