Thèse 2011 Jean-Pierre Cardot

Formateurs d’enseignants et éducation à la santé : analyse des représentations et identité professionnelle

Jean-Pierre Cardot

Sous la direction de Dominique Berger

thèse soutenue le mercredi 9 novembre à l’IUFM devant le jury

  • Dominique BERGER (directeur de thèse) Maître de conférences HDR - IUFM de l’Académie de Lyon - Université Claude Bernard Lyon I
  • Graça Simoes de CARVALHO Professeur des universités - Département d’éducation - Université Minho à Braga, Portugal
  • Chantal EYMARD (Rapporteur) Maître de conférences HDR - UFR des Sciences de l’Education - Université de Provence – Aix- Marseille I
  • Didier JOURDAN Professeur des universités - IUFM d’Auvergne - Université Blaise Pascal – Clermont-Ferrand II
  • Jean-Marc LANGE (Rapporteur) Maître de conférences HDR– IUFM de Haute Normandie - Université de Rouen
  • Daniel RAICHVARG Professeur des Universités - Université de Bourgogne
résumé

Nous avons cherché à identifier les modèles de santé et d’éducation à la santé sous-jacents aux conceptions des formateurs ainsi que les obstacles et les points d’appui à la mise en œuvre de formations en éducation à la santé, tels qu’ils étaient perçus par les formateurs. Nous avons également déterminé les caractéristiques et les invariants des pratiques idéelles de formation en éducation à la santé pour proposer une modélisation qui pourra servir d’outil lors de formations de formateurs.

La démarche que nous avons proposée s’est déroulée en deux temps. Nous avons d’abord fait un état des lieux des pratiques en interrogeant, par téléphone, avec un questionnaire, 138 formateurs d’IUFM et en étudiant les plans de formation. Dans un second temps, nous avons mené une analyse qualitative en interviewant 16 formateurs, par téléphone, au cours d’entretiens directifs, que nous avons ensuite intégralement retranscrits et analysés à l’aide de la méthode d’analyse de contenu.

Les résultats de l’analyse qualitative montrent que les formateurs interrogés ont une conception globale de la santé et de l’éducation à la santé, centrée sur la personne ce qui influe favorablement sur la mise en œuvre d’actions d’éducation à la santé en formation. Nous avons également mis en évidence que l’ensemble des formateurs interrogés avaient intégré l’éducation à la santé dans leur identité professionnelle : ils se sentent compétents, même partiellement, et ils considèrent qu’elle fait partie de leur mission. Cependant, la majorité d’entre eux présente des pratiques (idéelles et déclarées) de formation en éducation à la santé qui suivent un modèle applicationniste, centré sur les acquisitions, ou un modèle didactique, centré sur la mise en place de projets mais le modèle holistique, centré sur l’approche globale de la santé des personnes, reste très marginal et ne fait pas partie de l’idée qu’ils se font de leur rôle de formateur. Le manque de formation des formateurs est le principal obstacle c’est pourquoi nous avons élaboré des outils et nous présentons quelques propositions pour la formation de formateurs.

Mots-clés
  • éducation à la santé
  • formateur d’enseignants
  • conception, représentation
  • identité professionnelle.